No news.Bad mood.

Publié le par David vortex

Toujours pas de nouvelle de ma fille.

J’en ai vraiment marre.
Je ne sais si ma femme le fait dans le but de me miner le moral et que je sois, lors de la confrontation devant le juge , déstabilisé, ou si elle le fait simplement pour être méchante.


En tout cas, quelques soient ses objectifs elle a gagné.

J’en ai vraiment marre de ses conneries, de son silence.

La secrétaire de mon avocate, me dit : « Nous avons fait un fax a l’avocate de mme, et nous attendons »
A ma question, avez-vous relancé, la réponse fût : «  Nous n’avons pas que cela à faire ».

Ses propos, (que je ne développerais pas ici) ne sous entendent même pas, ils affirment que de toute façon je suis coupable à ses yeux.
Mais elle est qui pour me juger ?
Elle ne connaît ni mon histoire, ni  l’histoire de ma femme, elle  ne connaît que sa version des faits, ses pièces justificatives et elle me juge. ! Non, elle me condamne !

Elle me dit même, « vous ne voyez pas votre fille depuis 2 semaines, vous n’allez pas en mourir ».
Ben si justement, je vais en mourir !
A croire que cette personne ne sait pas ce qu’est d’avoir un enfant et d’en être séparé.
Cela fait exactement 5 semaines que je n’ai pas tenu Karolyn dans mes bras.


Tout le monde me conseille de sortir, de voir du monde, de me changer les idées, de faire du sport.
Voir du monde ? Voir qui ?
Mon ex a fait le ménage autour de moi, prenant soins d’insulter, d’engueuler, le moindre de mes ami(e)s, de mes connaissances.
Je me sens assez merdeux pour ne pas en plus devoir m’excuser pour elle, et demander la clémence de ces personnes.

Je me sens las.
Vraiment las.

Les gens autour de moi semblent présents, essaient de me remonter le moral, vainement.
Etonnamment plus des personnes essaient de me remonter le moral et plus je m’enfonce une fois à nouveau seul.
Non pas qu’elles soient maladroites, non.
Juste un effet de contraste entre être réconforté puis être à nouveau seul dans un appartement mort.
J’essaie de me dire, que personne ne peut lutter pour moi, que je dois être fort, que personne ne me tiendra à bout de bras perpétuellement.
Mais honnêtement je crois que maintenant je m’en fou.

D’autre personnes vont essayer de me bousculer en me disant d’arrêter de m’apitoyer sur mon sort, que ce qui m’arrive n’est là que parce que j’ai fait , ou rien fait, dans certains domaines, que beaucoup de chose ne sont que questions de volonté.
Ils auront sûrement raisons.
Mais là encore, je crois que coté volonté je n’ai plus ce qu’il faut.
 
Seule la présence de mon autre fille ne retient de faire des conneries.
En y réfléchissant, pas uniquement, je suis bien trop lâche ou pas encore assez las pour faire ce à quoi je pense depuis quelques jours.
Je vous rassure, en écrivant ces quelques lignes, je vérifie probablement l’adage.
 «C’est ceux qui en parlent qui ne le font pas ».

Cependant j’aimerai dormir, pour une fois, d’un sommeil sans cauchemar, sans me réveiller toutes les heures, vraiment DORMIR.
Dormir plus de 4 heures par nuit.
Peut être que la solution est là, dans le sommeil, le repos.
Dormir pour oublier, me faire oublier.

Publié dans vortex30

Commenter cet article

David vortex 16/10/2005 22:07

Just did it :)

Chavi92 16/10/2005 21:00

Je viens de lire ton article ainsi que les commentaires.
Je crois qu'il n'y a pas grand chose a rajouter par rapport aux commentaires.
Sois fort, c'est la vie qui est comme ça, même si c'est dur à accepter.
Accroche-toi ! ;)

REGNIER DANIEL 15/10/2005 17:21

je te comprend ,j'ai 64 ans et j'ai subi les memes affronts que toi ,l'avocat qui ne voit que son compte en banque augmenté se moque royalement de l'intéret de son client

DANIEL

vi 15/10/2005 01:13

Cela fait quelques temps que je n'avais pas lu ton blog et c'est surtout la première fois que je laisse un com. Arf, je suis navrée de ce qu'il t'arrive. Mais prends soins de toi, ton corps exterieurise tes problémes (diahrée, insomnie...). Bref je ne vais pas juger ta femme, je ne jugerais pas non plus ton histoire de procés ou encore le fait que tu n'ai pas vu ta fille depuis quelques temps. simplement, je voudrais te dire qu'il faudrais je pense que tu te restructure.
L'idée de prendre un(e)coloc est bonne déja ca t'éviteras la solitude et si c'est miss pa ni problem alors je pense qu'il y a possibilité de rire...
Ensuite il faut que tu te débrouilles par n'importe quel moyen pour retrouver le sommeil, car ca ca joue énormément. Aussi bien physiquement que moralement c'est évident.
Bref je suis personne pour te conseiller juste qu'en lisant tes articles, ba j'ai pas réussi a clicker sur la croix rouge sans laisser un com. Je sais que ca ne te remontra pas le moral (car si tes amis n'y arrive pas, je n'y pourrais rien non plus) mais bon.
Ah vu que je t'écris un roman la...je finirais par te féliciter de ton "jeu" quand tu regarde la télé avec ta fille , je reprendrais l'idée ;)
Allez bon courage à toi et penses que la roue tournera.
Bisoux

Laurent 14/10/2005 15:47

Cher David,

Je viens de poster un article sur mon blog, qui réagit à ton commentaire de l'autre jour...

Du coup, je rends visite à ton blog :-( Ouhaou...

Je connais ce que tu traverses, c'est dur, très dur. Après 3 ans, j'ai toujours une larme quand je laisse mes enfants en fin de semaine à leur maman. Mais j'ai reconstruit autre chose avec eux, et avec une autre femme.

Cela va t'arriver. Accroche-toi, bon courage, je pense aussi à toi...

Laurent