Théatre Bulgare

Publié le par David vortex


Alors mon petit week end.

Samedi, je suis allé a une journée Théatre bulgare.

Rendez vous porte Maillot où une 40ene de personnes (majoritairement bulgare) se sont donné rendez vous pour l’événement.

Le car nous a emmené dans un petit coin de l’Eure(27), dans un théâtre sur l’ile du roi.

Le cadre est assez sympa, mais très isolé.
Toute tentative de fuite sera donc vaine !

La première partie présentait l’histoire du théâtre en Bulgarie, la censure, le fonctionnement, malheureusement, connaissant mal la politique, l’histoire et le théâtre , j’ai été pas mal largué durant cette première partie, mais j’ai tout de même retenu quelques parties.
Mais n'étant pas féru , je commencais a me dire, la gare, c'est vraiment loin à pieds???

La seconde partie fut des lectures.
Là encore, je ne savais pas réellement ce qu’étaient « des lectures ».
Et ce fut pour moi une agréable surprise.

Certes les acteurs sont assis, et lisent le texte, mais ils ne sont pas statiques, ils donnent vie au texte par de petits gestes, les expressions du visages.
Bref, ce sont bien des acteurs.
Et je vous prie de croire que l'on en oublie le livre qu'ils tiennent !

La première lecture fut « les supporters », l’histoire de 2 supporters qui refont un match.
J’aime pas le foot, mais, ils ont réussi à me donner envie d’aimer le foot !.
Cette partie fut rejouée en bulgare en fin d’après midi, et croyez moi, je commence à comprendre de mieux en mieux……

Une partie de Koutsoulan (titre français provisoire si j’ai bien compris), fut lue.
Ce texte est magnifique même si je ne vois pas comment un metteur en scène pourra s’y coller.
En tout cas, je guette là première représentation !

Et bien sur les auteurs étaient là.
Elin Rachnev, Kontantin Iliev, Boyan Papazov.

Елин Рахнев  

боян папазов

Константин илиев


Ils ont un humour absolument dingue !
Un auteur qui donne comme conseil : « Si vous pouvez vous abstenir d’écrire, n’écrivez pas ! » je trouve cela plutôt super drôle.
 
A 18h, 3 parties de « En parlant à ses puces » de papazov, un texte, plein d’humour grinçant, de vérité humaine qui dérange, de texte noir, admirablement interprétées par 3 acteurs d’une vingtaine d’années.
Vraiment très très belles interprétations.
 
Puis l’heure de la représentation de la pièce.
Quand j’ai lu le résumé de la pièce, je me suis dit ça craint :
« Lazare s'est réfugié dans un arbre pour abattre son chien qu'il dit atteint de la rage. Il vise, tire mais au lieu de toucher l'animal, brise la chaîne et... le libère... »

Le décor est minimaliste, 2 acteurs, Lazare et son chien.
Je commence a regretter d’etre assis au fond, loin de la sortie !
Je vais pas pouvoir m’enfuir avant la fin.
MAIS
MAIS
Dès les premières minutes , j’ai revu mon jugement !
Quel jeu , quelle pièce.
Bien sur , il y a plein de clichés liés à l’histoire de la Bulgarie, de pics contre l’état dont je n’ai saisi que le sens 1er, mais le texte est plein de poésie.

J’en oubliai même de lire les sous titre, tellement le jeu suffisait !

Après la représentation, nous avons tous pris un repas, puis nous sommes rentrés sur paris.
A 2h30 je rejoignais mon lit, en me disant que j’avais bien eut raison de m’inscrire.

Vivement la prochaine représentation, en mai.
 

Publié dans vortex30

Commenter cet article

arte 19/02/2006 15:47

eh eh... on s'informe sur la psychologie féminine sur (un) "certain" blog très instructif !!!

Agent Jones 19/02/2006 14:14

bande d'ingrats...
rétention d'information pour acquérir plus de pouvoir... comportement typiquement féminin !

arte 18/02/2006 19:33

Seul David peut traduire !!!007

Anne-So chez Martin 18/02/2006 18:39

avec Martin ça fait 31 ! (c'est la traduction ?)

arte 18/02/2006 12:17

Je signale qu'on est à 40 chez Fanny, et 30 chez David ...